Au pied des Dentelles de Montmirail

Résultat de recherche d'images pour "les dentelles de Montmirail"

J’ai parcouru les Dentelles de Montmirail de villages en domaines, de forêts en plants de vigne. Ce nom qui ricoche entre soie voluptueuse et nature rocailleuse décrit bien cette région du Vaucluse en Provence.

Quand les bourgeons poussent sous l’écorce et que fleurissent les cerisiers, quand les vignes s’illuminent de camaïeux rougeoyants, vous connaîtrez l’intimité de cette région en toute solitude. Mais si vous aimez être emporté par la foule, la chaleur et les fêtes des vins, parcourir les routes, accompagnés par le chant des cigales, l’été sera votre saison.

Il est maintenant temps d’aller dans ces Dentelles de Montmirail ! Je vous y emmène par l’ouest, par Séguret, le village <de santons>. Comme dans tous les villages aux ruelles caladées, on se déchausse avant d’entrer, enfin, on laisse sa voiture ; prenez le temps, sinon, à quoi bon ? Peintres, sculpteurs, plasticiens, artisans y ont élu domicile. Nous sommes dans la pure tradition provençale :

Résultat de recherche d'images pour "Séguret vaucluse"

Derrière les murs crépis ou de pierres sèches se cachent quelques maisons cossues dont les portes travaillées s’ouvrent parfois  lors d’un repas entre amis, pour déguster un rosé frais devant un soleil flamboyant dans le silence d’une soirée d’été, face à la plaine viticole et aux Cévennes .

De Séguret, glissez à Gigondas, qui a su de distinguer par la culture. En parcourant les ruelles, il faut de bonnes jambes, vous croiserez les ombres de métal des sculptures présentes toute l’année. Là aussi, vous profiterez du couchant avant d’assister aux soirées lyriques dans l’écrin du théâtre de verdure, quand les pierres commencent à se délester de la chaleur de jour. Rien de tel qu’un peu de musique pour adoucir une nuit d’été….

Tous les vins rhodaniens

Vacqueyras, plus discret, a su garder son identité de village viticole. Seule la grande fête populaire du 14 juillet met le village en effervescence, car c’est l’occasion unique de déguster en un seul lieu tous les vins de la vallée du Rhône. Sous un soleil ardent, le repas de 800 personnes, durant lequel le vin coule à volonté, finit en chansons, et les serviettes tournent autant que les têtes. Beaumes-de-Venise est un gros bourg presque endormi. heureusement, son muscat renommé nous rappelle à lui. Si vous souhaitez le déguster, de grâce, évitez les premiers prix, trop doux et sucrés ; testez les cuvées supérieures, plus fines et goûteuses. Nous vous inquiétez pas du regard des joueurs de pétanque qui vous suit sur la place, ils pensent qu’elle leur appartient, mais ils ne sont pas méchants…

Résultat de recherche d'images pour "beaumes de venise"

Les routes et les pistes qui sillonnent les Dentelles sont nombreuses. Je vous invite à partir de Beaumes en direction de Lafare. Dans les années 1980, quelques « néo » occupaient alors les maisons délaissées, on pouvait voir de jeunes couples en habits colorés vivre de peu ou de rien. Quelque uns sont restés et ont fondé une nouvelle vie, liée à la nature. Aujourd’hui, un bistrot de Pays est l’étape indispensable : on y mange, ont y boit un café, on fait le plein de produits locaux, on y blague, on y prend des nouvelles du pays. On vous y indiquera la direction de la cascade Saint-Christophe :

Image associée

Attention, c’est assez sportif, mais belle récompense en haut …

Une croix contre le mistral

En direction de Suzette, les falaises se dressent au-dessus de la route, les vallées s’ouvrent et se ferment au gré des virages ; des mas isolés rappellent une vie oléicole et viticole. Chacun peut donner libre cours à ses envies : les parois rocheuses appellent le grimpeur, les chemins, le randonneur, et les caveaux, le dégustateur. La nature est intacte, pas de nuisances, on est loin de tout ! Le village s’ouvre sur les Dentelles, le Ventoux, la vallée, tout est à votre portée, vous n’avez qu’à vous laisser bercer par les couleurs du jour. À Suzette, demandez comment vous rendre à Saint-Amand. Sur la crête, laissez passer le temps, c’est lui qui se charge de faire bouger le décor, de jouer avec les ombres et les lumières. Et si le mistral s’invite, calez-vous au pied de la croix, vous ne le sentirez plus :

Résultat de recherche d'images pour "Saint-Amand croix   vaucluse"

Le dernier village n’est qu’un pâté de maisons autour de l’église, au pied d’un rocher, dans un virage : La Roque-Alric, une cinquantaine d’âmes y vit.

La sérénité des moines

En redescendant, allez au Barroux, grimpez à pied au château que vous aurez vu de loin avec sa tour crénelée, qui lui aussi vous plonge hors du temps. Si maître mistral est présent, il offre une des plus belles lumières du sud de la France. D’en haut, laissez votre esprit tourner avec les corolles de tuiles blondes, les ruelles en calades qui serpentent vers les vignes et les forêts de pins. Ce sont toutes les senteurs du sud, celle du vieux figuier enlacé avec les pierres, et dont on sait que l’union donnera un goût au fruit dont le jus coulera pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Résultat de recherche d'images pour "les moines de barroux  vaucluse"

L’image des moines est là, aérienne et paisible. Ces derniers ont construit, dans les années 1980, un monument sobre, de style roman, en pleine nature au pied du mont Ventoux, à deux pas des dentelles. Allez voir cet immense paquebot de silence posé sur sa colline, même si vous n’êtes pas concerné par la religion. C’est splendide, intemporel, magique, et le cadre, exceptionnel. Pour ceux qui le souhaitent, les moines proposent des retraites….

Qualité et culture raisonnée

Les Dentelles de Montmirail se prêtent à d’admirables randonnées. Certaines vous mèneront vers les thermes de Montmirail , aujourd’hui fermés. Peut-être entendrez-vous au milieu des ruines, dans l’écho du passé, les voix de Sarah Bernhardt et les rimes de Frédéric Mistral. On doit saluer les anciens pour avoir su se reconvertir. L’eau des thermes était réputée pour la santé ; faute de fréquentation, ils ont su la transformer en vin…..

Résultat de recherche d'images pour "les vins de gigondas   vaucluse"

Depuis les cinquante dernières années, lassés de traiter et de ≈faire pisser la vigne≈ comme ils disent, les vignerons ont fait évoluer la production vers la qualité et la culture raisonnée. À Gigondas, 15 domaines proposent des vins en culture biologique. Les vins du «nouveau monde» comme on les appelait il y a vingt ans ont d’abord fait sourire, puis fait peur. Les vins de Vacqueyras et de Gigondas étaient complexes, charpentés, plutôt faits pour la garde, à l’opposé des monocépages fruités venus d’ailleurs, à boire sans attendre. La nouvelle génération de vignerons a dépoussiéré l’histoire en gardant les acquis. On y produit des vins à boire plus rapidement, mais toujours de qualité.

Le nom des Dentelles vient de la finesse des parois rocheuses qui s’érigent vers le ciel, et Montmirail, Mons mirabilis, porte bien son nom de mont admirable.

Une dernière chose :   Un petit concert dans les Oliviers…..

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s