Les chiens devenus Stars

Si bien des acteurs se conduisent en cabot, on ne compte plus en revanche, les chiens devenus vedettes. Quelle belle affiche ne pourrait-on pas réaliser avec les chiens célèbres du cinéma, du dessin animé, de la littérature, de la bande dessinée, de la pub ou de la télé !

Afficher l'image d'origine

Mickey sans son chien PLUTO , Lucky Luke sans RANTANPLAN, Tintin sans MILOU, Obelix sans IDEFIX, c’est aussi impossible à concevoir que Laurel privé de Hardy.laurel hardy Et on peut, à la suite de ces quatre là, citer d’un trait DINGO, SNOOPY, DROOPY, BELLE et le CLOCHARD, Les CENT UN DALMATIENS, RINTINTIN, RIC ET RAC, PIF, POLLUX du manège enchanté, GAI LURON (Gotlib) CUBITUS, LASSIE, CROC BLANC, MABROUK qui fut la vedette de l’émission TV «Trente millions d’amis» etc…. N’ayons garde d’oublier NIPPER, le fox célèbre qui écoutait la voix de son Maître et le boxer de Kléber-Colombes.

Nipper, le fox-terrier, La Voix de son Maître, Publicité RCA, Cl1/2. Elisabeth Poulain

♦ Aussi loin qu’on remonte dans le temps, on trouve le chien au côté de l’homme. Dans les plus anciens textes du Zend Avesta, Résultat d’images pour zend avesta on lit déjà cet hommage à notre compagnon à quatre pattes : Le monde ne subsiste que par l’intelligence du chien.

Le grand zoologiste CUVIER écrivait  :

La conquête la plus remarquable, la plus complète, la plus utile que l’homme ait jamais faite, c’est celle du chien. Il est le seul animal qui ait suivi l’homme sur toute la surface de la terre.

Ce que Maxime DUCAMP résumait en une formule célèbre : «Ce qu’il y a de meilleur en l’homme, c’est le chien »  Rien n’est plus vrai, mais à deux conditions toutefois :

  • La première, c’est que le nombre des chiens ne dépasse pas un seuil de tolérance ; la difficulté étant précisément de définir ce seuil en France, en Angleterre, en Irlande, au Danemark ,  on trouve un chien dans plus d’un foyer sur quatre. En Allemagne, en Norvège, en Autriche ou en Suisse, moins de 10% des foyers possèdent un chien.
  • La deuxième condition est que les chiens reçoivent de leur maître les bases d’une éducation correcte. Mais, à notre époque d’incivisme galopant et de laisser aller généralisé, qui donc se chargera d’assurer l’éducation des maîtres ?

♦ En dépit de campagnes  invitant les maîtres à pipi «apprendre le caniveau» à leur chien, circuler sur les trottoirs de certaines villes relève au mieux de la course d’obstacle, au pis du patinage artistique.  Mais il serait vain d’adresser au chien des reproches que son maître est seul à mériter.

Le chien accomplit au service de l’homme une infinité de travaux où ses qualités innées ou acquises font merveille : Il existe des chiens de garde, des chiens de berger, des chiens de chasse, des chiens de compagnie, des chiens policiers, des chiens d’avalanche, des chiens soldats, des chiens dressés à découvrir aussi bien la drogue que les truffes, et surtout des chiens d’aveugles qui s’acquittent de leur tâche avec un sérieux et une conscience admirables.

Résultat d’images pour chiens d'aveugles

♦ De la longue cohabitation entre l’homme et le chien, notre langue a gardé des traces importantes : Il existe une infinité de mots, d’expressions ou de proverbes dont le chien est la référence. Il y a la constellation du chien, les îles Canaries, la canicule, le chiendent, la chenille (petite chienne) la chiennerie, le chien-assis, le chien du fusil, le chien couchant, le chien-chien à sa mémère….aussi  caniche

Il fait un temps de chien, on a subi un coup de chien, on est entre chien et loup, on est malade comme un chien, on dort en chien de fusil. On garde à quelqu’un un chien de sa chienne, on le reçoit comme un chien dans un jeu de quilles, on se regarde en chien de faïence, on est comme chien et chat. Il prend un air de chien battu. Cette femme a du chien, elle se coiffe à la chien. Cet homme est d’une humeur de dogue, il l’a suit comme un toutou, il est frisé comme un caniche . Les chiens aboient, la caravane passe. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage…etc.

Il est a remarquer que la plupart de ces expressions sont péjoratives. Ce qui suffirait à démontrer que si la fidélité est la principale qualité du chien. L’ingratitude pourrait bien être le pire défaut de l’homme !

Le chien a inspiré quelques pensées nobles, drôles ou perfides :

  • Les chiens n’ont qu’un défaut : ils croient aux hommes ( Elian Finbert)
  • Ne laissez pas votre chien en laisse si vous voulez qu’il vous soit attaché (Albert Willemetz)
  • Celui qui promène son chien est au bout de la laisse promenade  (Maurice Jeanneret)
  • Glouton, coureur, méchant, lâche et galeux ; en somme feu mon chien était presque un homme ( Jules Janin)
  • J’ai connu un homme qui adorait son chien. Toutefois, un jour de famine, il s’est résigné à le manger. Mais en regardant les os qu’il laissait dans le plat, il ne put s’empêcher de dire : «Pauvre Médor ! comme il se serait régalé !» (Jules Renard)

Pour finir sur une citation tendre, voici l’inscription qui figurait sur le collier du chien d’un homme célèbre :

  • Je m’appelle FOLETTE. Beaumarchais m’appartient. Nous habitons rue Vieille-du-Temple au 28.

On pourrait parodier Beaumarchais en disant : Aux qualités qu’on exige d’un chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d’être adoptés ?

Afficher l'image d'origine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s